Auguste & Ava | A la découverte des jambons avec un passionné
841
single,single-post,postid-841,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive

A la découverte des jambons avec un passionné

19 Mai A la découverte des jambons avec un passionné

Si vous aimez les petites échoppes, prendre votre temps, le jambon, le saucisson et des spécialités autour de la cochonaille, il faut absolument que vous vous arrêtiez chez Caractère de cochon que nous pourrions qualifier de « caverne d’Ali Baba » du jambon. C’est dans cet écrin à la devanture rouge sang, peuplé de produits plus alléchants les uns que les autres, de quelques objets insolites comme un lustre rouge légèrement baroque, deux tabourets hauts pour patienter dans un coin et, prendre encore plus de temps pour se décider ou se laisser tenter par toutes ces gourmandises que l’on ne peut que frôler tant l’espace est intimiste, tout met en conditions pour activer les papilles, l’odorat et vous faire saliver. Et puis, la bonne humeur de vos « serviteurs ès » jambon vous fait oublier le temps qui passe.

Ici sourires, ambiance bonne enfant, enjouée et sympathique garantis. Si vous êtes pressés et que vous n’aimez pas plaisanter, passez votre chemin. Le tenancier de la caverne de la cochonnaille est monsieur Solo Ravel, un de nos voisins en l’occurrence, malgache d’origine, qui aime taquiner mon mari à propos du rougail saucisses, à savoir qui cuisinera le meilleur. Il importe des saucisses de La Réunion pour ce dernier, ce qui est bon à savoir. Nous trouvons aussi des saucisses confites et du chorizo basques, idéal pour préparer un plat de cette région composé de ces éléments et de pois chiches, plus la peine de courir dans des dizaines de magasins sans jamais en trouver ou en dénicher mais des mauvaises.

caractère de cochon-2

Les pièces maîtresses sont cependant les jambons et les saucissons de France, d’Italie, d’Espagne, de Hongrie et d’ailleurs, parmi lesquels il est difficile de ne pas en trouver un d’exception car toute provenance est méticuleusement choisie. A nous donc, le Hundok hongrois, qui a détrôné à mes yeux le Bellota espagnol, le porc noir de Bigorre, le Nebodok sicilien, le Mangalica (porc gris de Hongie), le jambon de truie fondant et savoureux – pour lequel il vous faut demander l’historique car la pointe d’humour qui l’accompagne est délicieuse, le jambon blanc à l’os et tant d’autres que je ne citerai pas pour laisser une petite part de mystère pour éveiller votre curiosité. D’autres victuailles pourront s’inviter dans votre assiette comme la surpenante Cecina, la délicieuse viande des Grisons, le gras de porc au goût légèrement fumé – très bon à faire fondre sur du cabillaud, la fameuse saucisse sèche noir de Bigorre, mais également de bonnes câpres, du vin, des terrines goûteuses comme celle fumée au foin, des antipasti. En somme, tout le nécessaire pour un bon apéro ! Pour ce dernier, rien que le Romping 130, qui alterne antipasti et différentes sortes de jambons dans une fine baguette de plus d’un mètre, vaut le détour. Petite info : il est bien de le commander à l’avance et, sachez qu’enn plus d’être beau à regarder, c’est délicieux.

Autre bon point : le sandwich ! Ici, il ne peut être qu’excellent étant donné ce qui le compose, le jambon beurre est dingue et, ceux pensés par vos soins avec votre jambon préféré à tomber ! Et puis, pour une réception, vous pouvez passer une commande de petites préparations, avec vos jambons favoris, qui raviront vos convives tout autant que vous. Caractère de cochon : quand vous y avez goûté, dur, dur de s’en passer.

SDA

42,Rue Charlot, 75003 Paris

 

Caractère de cochon sur Ripaille TV

No Comments

Post A Comment