Auguste & Ava | Découvrir le monde en train
15972
single,single-post,postid-15972,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive

Découvrir le monde en train

20 Déc Découvrir le monde en train

Toujours prêts à jouer à un jeu de société pour une, deux, trois voire plus de parties selon le temps et l’envie, nous avons découvert Les Aventuriers du rail Europe fin 2015 avec le plus grand plaisir et, sommes devenus infatigables lorsque nous y jouons. A tel point que depuis, des extensions du jeu ont rejoint nos armoires : la Suisse, l’Inde, l’Asie, et certainement d’autres au fil du temps.

capture-decran-2016-12-20-a-11-18-42

Collecter des cartes pour pouvoir lier une ville à une autre, en disposant des combinaisons de wagons de train, peut sembler très banal mais, loin de là. L’envie d’obtenir un tracé plus court que son ou ses adversaire(s), de gagner des points et d’atteindre son but prennent vite le dessus et, tiennent en haleine dans une bonne ambiance. S’ajoutent régulièrement au jeu – hors boîte de jeu – des questions, sur les villes ou les pays traversés, qui taraudent votre enfant et, peuvent ouvrir à toute une relecture de la géographie et, de l’histoire des noms de certaines villes. Les plateaux de jeux étant calqués sur des cartes du début du XXe siècle, quelques villes ne sont plus nommées de la même manière.

Nous avons donc passé des heures à traverser l’Europe de 1900, de Constantinople à Moscou, de Londres à Rome en passant par Madrid, Copenhague, Erzerum ou Prague. Toujours contents de pouvoir ajouter des parcours à ceux distribués au commencement de la partie afin de cumuler de plus en plus de points. Actuellement, la carte de l’Inde de 1912 emporte tous les suffrages quant il s’agit de se lancer dans une partie. D’une part car il est possible de parcourir un nombre plus important de trajets donc d’obtenir beaucoup de points. D’autre part, nous savourons l’idée de traverser l’Inde de part en part, à si grande vitesse, de Calcutta à Mangalore, de Peshawar à Madras, de Delhi à Waltain, de Rohri à Tanjore, d’Ahmedabad à Calicut. Nous nous prenons à rêver de femmes en saris aux couleurs flamboyantes, à humer des odeurs d’épices, de terre et d’humidité, à visiter quelques temples dans le Karnataka, le Tamil Nadu ou à errer quelque temps le long du Gange.

Pour donner du renouveau à nos pérégrinations, nous changeons de carte et, voyageons en Suisse, beaucoup moins exotique mais pas moins dépaysante, c’est la traversée des Alpes, qui recouvrent en grande partie ce petit pays, qui nous contraint dans le jeu, avec des défis qui ne sont pas si aisés. En effet, les tunnels sont nombreux sur ce plateau, comme des embûches qui nous empêchent parfois d’achever nos parcours si les bonnes cartes ne sortent pas à point nommé ! Alors, après une partie non sans surprise, nous optons pour une petite virée en Asie et dans les montagnes himalayennes. Quel bonheur ! Nous nous prenons mêmes à jouer, entre deux parties de Uno ou une cession de lecture, avec l’application pour tablette numérique (en coupant le son), dans le train, ce qui rend les voyages beaucoup plus attrayants !

Une version Monde avec des bateaux en plus des trains est sortie cette année, il est assez tentant de se prendre pour des Philéas Fog qui pourraient faire leur tour du monde en moins de quatre-vingts jours ! Tenterez-vous aussi l’aventure ?

SDA

P.S. : Pour commencer il vous faudra acheter la boîte les Aventuriers du rail Etats-Unis, Europe ou Monde, afin d’avoir tous les éléments puis vous pourrez compléter le jeu par des boîtes « extensions » (Inde/Suisse, Scandinavie, Asie, Afrique, etc.). Si vous préférez, vous pouvez vous contenter de la version numérique.

Les Aventuriers du rail, série de jeux de Alan R. Moon, Asmodee

 

No Comments

Post A Comment