Auguste & Ava | La chambre aux confitures
681
single,single-post,postid-681,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive

La chambre aux confitures

10 Fév La chambre aux confitures

Le plein de couleurs, d’arômes dans une petite boutique qui ferait presque penser à une maison de poupées. Des pots en verre à la forme simple, recouverts d’un couvercle couleur argent et, flanqués d’une mignonette étiquette ronde comportant entre autres la composition de la confiture, le nom de la marque sur un fond noir et un motif qui change selon les thématiques, sont posés dans de petits casiers comme s’ils étaient dans une bibliothèque. Cette boutique dans un recoin de la rue Vieille du Temple, entre thés et savons, a souvent changé d’enseigne en passant par les vitamines et autres nutriments pour personnes préférant ne pas manger de choses naturelles, les collants haut de gamme et autre ambiance pas toujours alléchante. Le jour où la chambre aux confitures s’est installée ici, il était impossible de louper ce petit écrin dédié à ce plaisir sucré, qui enfin faisait rayonner ce triste coin.

la chambre aux confitures-2

Aimant la confiture, je m’aventurais sans trop de danger dans ce lieu. Alors débuta un grand dilemme : quelle confiture choisir ? C’est un peu le problème lorsque trop de choses, qui en plus semblent délicieuses, s’offrent à nous. Il fallu cependant me décider à choisir parmi les « Fruits de printemps », « Fruits jaunes d’été », « Fruits d’hiver », « Fruits d’ailleurs », les « Friponnes », etc. J’optais pour « Figue cassis » et « orange douce amère », et sur mes tartines, préférais la deuxième.

Une deuxième tentative s’imposait, j’osais me risquer à nouveau dans ce lieu pour goûter « Framboise épépinée » et « Orange bigarade », quel plaisir de manger une tartine ou son yaourt sans les pépins de framboises qui ne sont pas toujours bienvenus. En revanche, je fus déçue par « Orange bigarade » qui n’avait rien à voir avec le goût des bigarades venant du verger d’amis à l’île Maurice ni d’une confiture locale composée avec, que j’affectionne particulièrement. Cette confiture manquait d’amertume, de tenue, dommage.

Cela ne m’empêcha pas de retourner dans cet endroit pour le plaisir de trouver et d’offrir des confitures au goût des personnes visées : citron et orange, banane, rhubarbe, rhubarbe et fraise, coing en gelée, fleur de géranium (un doux souvenir également), miel de garrigue et miel de ronces qui valent le détour. Je m’essayais aussi à des chutneys comme mangue et épices mais, n’ai pas été satisfaite. Je n’ai jamais réussi, d’ailleurs, à goûter un chutney épicé comme celui d’un certain voyage, qui m’avait tout simplement ravie. Ceux mangés depuis paraissent bien fades. Cependant, les autres chutneys de la Chambre aux confitures valent la peine d’être testés, le Figue et poivre est, par exemple, délicieux.

Ma prochaine tentative sucrée sera certainement fleur de romarin, gelée de cidre, abricot pain d’épices, rhubarbe et gingembre ou fraise et fève de Tonka voire l’églantine qui sait pour agrémenter un dessert, une crêpe ou simplement rendre plus doux le petit déjeuner afin de commencer sa journée sur une bonne note.

SDA

 *************************************************

La chambre aux confitures

60, rue Vieille du Temple, 75003 Paris

Ouvert du lundi au vendredi de 11h00 à 13h30 et de 14h00 à 19h30 / le samedi de 10h00 à 19h30 et le dimanche de 10h30 à 19h30

9, rue des Martyrs, 75009 Paris

Ouvert du mardi au vendredi de 11h00 à 14h30 et de 15h30 à 19h30 / le samedi de 10 à 19h30 et le dimanche de 10h00 à 14h00

Toutes les autres adresses et la vente en ligne sont disponibles sur le site Internet

*************************************************

No Comments

Post A Comment