Auguste & Ava | Le mont-blanc des fées Bontemps
16019
single,single-post,postid-16019,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive

Le mont-blanc des fées Bontemps

23 Jan Le mont-blanc des fées Bontemps

Nous avions parlé de Bontemps peu de temps après l’ouverture de cette merveilleuse pâtisserie voilà presque deux ans. Oui, oui, deux ans déjà ! Nous pourrions en parler dès qu’une nouvelle création pâtissière est proposée, tant chaque tarte, chaque gâteau est beau et délicieux mais, il faudrait un site dédié. Nous souhaitions faire une exception pour l’une des créations du moment car elle est bien notre coup de cœur des fêtes de Noël et de ce début d’année 2017. Ce qui n’était pas acquis d’avance, il faut le reconnaître. Pourquoi ? D’une part, parce que, bien que nos enfants adorent (et c’est peu dire) le mont-blanc, nous n’affectionnons pas ce dessert, contrairemment au Mont Blanc, sommet des Alpes pour le re-préciser. D’autre part, parce que tout le trop de ce dessert nous envahit déjà bien assez la bouche rien qu’à la prononciation de son nom : trop sucré, trop généreux avec la crème de marron, trop lourd, trop doucereux, trop peu raffiné. Les mauvais a priori peuvent tous tomber et, il aurait été ridicule de ne pas goûter une petite part de ce ravissant met.

Mont blanc oiseaux

Avant tout, comme tout ce qui est proposé chez les fées Bontemps, ce dessert est beau. Il est même difficile d’oser approcher un couteau pour entamer cette œuvre pâtissière, ce petit bijou. Il faut le faire car ce n’est pas un objet de décoration mais bel est bien quelque chose à manger. La lame rompt la montagne de crème de marron délicatement posée en cercles pour rencontrer la légère meringue et la fine couche de crème chantilly à la vanille de Madagascar. Alors, la première part est déposée sur une assiette en attente de dégustation. On réitère le geste jusqu’à ce que chaque convive soit servit. Et là….Oh magie…Plus un bruit…des sourires qui s’esquissent…Après un long silence, les langues se délient. Verdict ? Unanime : délicieux ! Au-delà de délicieux. Ce mont-blanc est d’un raffinement presque indescriptible. D’une légèreté à faire fondre de bonheur. Tous les trop s’effondrent pour laisser place à des … : cette crème de marron est incroyable, peu sucrée, légère, raffinée et boostée par une petite goutte de bergamote, la meringue est merveilleuse, apportant un peu de croquant, tout comme la touche de chantilly qui apporte un effet magique en bouche. Nous n’en revenons pas, cet assemblage réunit tout ce que nous aurions pu imaginer d’un dessert exquis et, ne demande qu’à être testé à nouveau.

SDA

Bontemps, 57, rue de Bretagne, Paris 3. Ouvert du mercredi au dimanche

No Comments

Post A Comment