Auguste & Ava | Un Avent délicieux et magique
560
single,single-post,postid-560,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive

Un Avent délicieux et magique

25 Nov Un Avent délicieux et magique

Noël approche et, chaque année, les mêmes souvenirs reviennent à l’esprit, chassent tout ce que cette période apporte de triste, de pas toujours si réjouissant, de tensions et attisent les joies. Je me remémore les grands sapins, la crèche de l’une de mes grands-mères composée d’écorces, de mousse bien verte, de baies et autres éléments naturels pour offrir un décor aux grands santons qui rejouent l’histoire de la naissance de l’enfant Jésus. La neige, les excursions en skis de fond, les douloureux damages de pistes improvisées, sur des pentes sans remontées mécaniques, en skis alpins, les descentes en luge souvent surchargées de passagers et, les batailles avec forage de galeries dans un énorme tas de neige grâce à l’aide de quelques adultes qui osaient braver le froid pour sauver des chevaliers face à leur incompétence de constructeurs ! Les chocolats chauds qui coulaient à flots pour réchauffer tout ce beau monde tandis que les vêtements séchaient vers une grosse chaudière. Il était formellement interdit d’entamer l’ascension des escaliers qui menaient à l’or noir sans avoir passé des vêtements secs et bien accrochés tous nos habits mouillés ! Là commençait une autre aventure entre shérifs, cow boys, bandits, princesses ou alors tout simplement des parties de belote pour certains et lecture de bandes dessinées pour d’autres. Nous attendions discrètement la veille de Noël en tentant de dénicher les cachettes à cadeaux. Période si délicieuse pour l’enfant qui n’a pas à trouver ces présents, lors de multiples excursions agrémentées de tergiversations, en espérant qu’ils plaisent à ceux qui les recevront.

Pour patienter jusqu’à ce jour si attendu, nous recevions un calendrier de l’Avent composé de vingt-quatre ou vingt cinq cases à ouvrir chaque jour du premier jour de l’Avent jusqu’à Noël. A chaque jour sa petite surprise : une jolie image accompagnée d’une histoire, une image tel un ange, un cerf, une bougie ou une étoile, une gourmandise ou un petit objet qui pouvait être un santon. Que les jours paraissaient longs tant le désir d’ouvrir la prochaine case était tentant mais, grâce à ces intermèdes, le temps jusqu’à Noël semblait moins ennuyeux et paradoxalement plus court ! Ces calendriers étaient généralement composés de scènes bibliques comme à leurs origines qui remontent au XIXe siècle en Allemagne, ou de symboles religieux autour d’une église, avec la Nuit de Noël dans l’étable, des scènes de Noël, la dernière case à ouvrir découvrant enfin l’Enfant Jésus.

calendrier de l'avent-2

Parfois le calendrier mêlait de scènes religieuses et laïques avec des enfants et leurs parents en pleine activités d’hiver : patinage, batailles de boules de neige, s’afférant dans des rues enneigées d’un village ou d’une ville entourés d’anges musiciens, de l’étoile du berger et de bougies. Ils étaient parés de bonnets et manteaux à jolis boutons, chantaient ou dansaient autour d’un sapin, semblaient regarder un traîneau avec rennes et Père Noël, lisaient des histoires au coin du feu, toutes ces images étaient très souvent maculées de paillettes argentées. Au grand damne de nos mères qui n’en pouvaient plus de devoir nettoyer toutes ces touches brillantes que nous semions partout.

Vint le moment, où l’une des cases ne comportait pas une image ou un phrase mais, un chocolat ou une surprise : pour le plus grand bonheur des enfants que nous étions. Aujourd’hui il est plus facile de trouver un calendrier de l’Avent avec des voitures, des super héros ou des princesses bien connues que des scènes de jeux, d’échanges ou de retrouvailles vers la cheminée ou des scènes bibliques. Peu importe le calendrier, les enfants sont semblent-ils toujours aussi heureux de le voir arriver, voire l’attendent déjà depuis quelque temps.

J’aime que le calendrier de l’Avent représente des scènes bibliques ou qu’il soit poétique et doux sans publicité ou message publicitaire. Certainement, un côté « Old school » et un peu nostalgique mais, passons outre, il me semble important de laisser planer une magie un peu innocente ou véhiculant un message de partage, d’échange, de respect de l’autre et de soi, d’ouverture sur le monde, comme cela a été fait pour nous. Pour l’instant cette perspective met en joie mon petit garçon qui, depuis quelques semaines, parle et sort son calendrier pour ne pas que nous l’oublions ! Il les conserve d’ailleurs d’une année à l’autre, son premier fut un petit livre de Marcus Pfister racontant l’histoire de Noël avec des cases à ouvrir sur la couverture du livre. Le deuxième mêlait l’histoire biblique et un paysage d’hiver sous la neige. Le troisième déroulait une très jolie scène de rue dessinée par l’illustratrice Binette Schroeder, lorsque une bougie était posée derrière le dépliant, les fenêtres ouvertes s’illuminaient et créaient une merveilleuse et douce ambiance qui suscitait beaucoup de questions.

Cette année, l’attente se fera avec une petite carte traditionnelle décorée d’anges et d’enfants s’amusant dans une rue autour d’un sapin et, avec une trouvaille de l’année : un cierge de l’Avent. Le notre vient de chez Cire Trudon et, est rouge, nous l’avons aussi choisi en doré pour l’offrir. Le principe est très simple, il suffit de laisser brûler le cierge chaque jour jusqu’à la marque du jour suivant ce jusqu’au 25 décembre. Ce cierge véhicule plus encore que le calendrier la notion d’attendre patiemment, aide à trouver le temps de la réflexion, de la méditation, pour certains de la prière. Il met au centre de chaque jour la lumière et le partage de celle-ci. Mes filleuls en âge de comprendre et d’ouvrir les cases n’échapperont pas à la tradition, j’espère pour leur bonheur. Il est bien trop beau de laisser de la place au temps et d’apprendre la patience. Le calendrier de l’Avent est une jolie expérience pour ça.

SDA

**************************************************

Quelques idées de calendriers de l’Avent 

Traditionnels et bibliques 

Editions Nord Sud : Calendrier de l’Avent marché de Noël ou Calendrier de l’Avent Sapin de l’Avent et d’autres encore sur leur site

Coppenrath

Korsch Verlag

Vous en trouverez également chez :

Stella Maris, 132, rue du Bac, 75007 Paris

La Procure

 Magna Carta, 101, rue du bac, 75007 Paris

Bonton

Gourmands 

La maison du chocolat

La Fabrique Alain Ducasse

La Mère de Famille

Chocolats Mussy

La Grande Epicerie

Cémoi

Avec activités 

Gallimard jeunesse

Deuz

A faire / remplir soi-même

Le très beau de Kukkia / Kiko+ : http://kiko-kids.com  (que l’on peut commander entre autres sur Smallable)

Bianca & family

Ferm living sur Made in Design

Mimilou

Serendipity

Rougié et Plé

application

 Fiete Noël ( application gratuite)

Pili Pop English (avec abonnement mensuel, trimestriel ou annuel) pour apprendre l’anglais

 

 **************************************************

No Comments

Post A Comment