Auguste & Ava | Lorsque les fêtes de Pâques approchent…
763
single,single-post,postid-763,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive

Lorsque les fêtes de Pâques approchent…

02 Avr Lorsque les fêtes de Pâques approchent…

La ruée sur les chocolats, les œufs et autres confiseries chocolatées ou pas, en tout genre a commencé car, dimanche c’est le jour de Pâques. Mais, que représente Pâques pour chacun d’entre nous ? Un simple ersatz de l’histoire chrétienne ? Quelque chose de réellement profond lié à cette histoire ? Un folklore pour amuser les enfants ? Un moment permettant de se réunir et de partager avec des proches ou rien de particulier ? Nous sommes un peu perdus finalement car pourquoi fêter Pâques si ce n’est pas un peu pour une raison spirituelle, pour partager, tout du moins pour quelque chose de plus profond que de grignoter des chocolats sous forme de poule, œuf, lapin ou autres formes toujours plus grandiloquentes et sorties de chaque imaginaire de confiseur ? L’œuf signifie l’éclosion, la vie, la naissance certes mais, doit-on baser ce jour simplement sur sa nouvelle robe chocolatée ? Les cloches qui sonnent à nouveau signifient l’espoir, la renaissance, la croyance en quelque chose au-delà de la vie, la joie, doit-on aussi les considérer sous leur nouvelle enveloppe et juste les manger ? Au-delà de toute considération attachée à une religion, il serait peut-être important de recentrer sa pensée et, de profiter de ces moments de partage pour transmettre à ses enfants, autre chose que l’euphorie de la consommation toujours plus superficielle.

J’avoue que je suis impressionnée par la créativité de certains confiseurs qui réalisent pour cette occasion des prouesses artistiques dans leur artisanat mais, cela est-il nécessaire ? Vous me direz, qu’elle est la nécessité de chaque chose ? Certaines de ces choses vous permettent de réfléchir, de penser, de vous ouvrir sur un ailleurs, sur l’autre, d’apprendre, de soutenir, de dépasser vos a priori, de vous enrichir l’âme. Mais, cela passe t-il par la ruée vers le chocolat ? Cette dernière fera t-elle de votre enfant un enfant meilleur ? J’en doute. Il ne s’agit pas de le priver ni de lui enlever cette surprise qui rend ces journées festives plus gourmandes. Il s’agit plutôt de profiter de cette période symbolique pour ré-enchérir sur la transmission de valeurs primordiales comme l’acceptation des différences, le respect d’autrui, l’ouverture sur le monde, le partage et, la manière dont nous marquons notre passage sur cette terre et, ce que nous souhaitons laisser pour les générations futures.

pâques-2

Cela n’empêche évidemment pas d’offrir du chocolat ou quoique ce soit si cela relève du plaisir d’offrir à des personnes qui rendent, sans obligatoirement le savoir, votre quotidien plus agréable grâce à leur gentillesse, leur travail, leur présence. Nous pouvons le faire n’importe quand mais, ces moments forts en spiritualité, sont des occasions de le faire d’autant plus et, de partager dans la gourmandise.

Alors, ouvrez-vous sur ce qui vous entoure et, échangez sous n’importe quelle forme, de la manière qui vous convient le mieux, pourquoi pas en organisant un atelier de décoration d’œufs ou en grignotant simplement un ou plusieurs délicieux chocolats. Chocolats que vous aurez peut-être difficilement gagnés après avoir retrouvé votre âme d’enfant et, après moult feintes pour déjouer les enfants, réellement doués pour les dénicher plus vite que leur ombre dans les chasses aux œufs, mais que vous pourrez déguster avec fierté. Finalement Pâques est peut-être une fête qui rappelle l’importance qu’est le bien être d’être ensemble avec ses proches, ses amis, ceux que l’on apprécie. Il ne reste donc plus qu’à vivre pleinement ces moments.

Bonnes fêtes à tous !

SDA

Quelques petites adresses tout de même

Jacques Genin

Sadaharu Aoki

Hugo et Victor

Jean-Paul Hévin

La maison du chocolat

Popelini (a pensé une collection spéciale Pâques)

Mariages Frères (le thé Sakura est arrivé ! ainsi que les thés de Pâques)

Patrick Roger

Gilles Cresno

Manufacture Cluizel

A la Mère de Famille

Ladurée (a pensé une collection pour Pâques)

Pralus (une petite ou une grande Praluline ?)

No Comments

Post A Comment