Auguste & Ava | Envie de se blottir dans ses bras !
651
single,single-post,postid-651,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive

Envie de se blottir dans ses bras !

29 Jan Envie de se blottir dans ses bras !

Lorsque l’hiver est bien installé, que vous êtes frileux, malade ou avez tout simplement envie de vous pelotonner pour feuilleter une revue, un journal ou un bon livre quoi de mieux qu’un chaleureux et doux plaid pour trouver le réconfort. En plus de cela, sur votre lit, sur le dossier de votre canapé ou de votre fauteuil fétiche, le plaid à l’avantage de se poser n’importe où en attendant d’être utilisé et, de se glisser dans n’importe quel bagage. Ainsi, il peut être avec vous lors d’un vol long courrier – entre nous, rien de pire que les couvertures fournies par les compagnies aériennes – dans le train si le cœur vous en dit sauf si vous préférez une étole car moins encombrante et, partout où vous désirez le transporter.

Le plaid n’était-il pas la protection des highlanders contre le froid et le vent lors de leurs périples ? En voyageant avec nous, il retrouve sa fonction première puisqu’il vous protège des courants d’air, de la climatisation mal réglée et des petits frissons dus à la fatigue. Le plaid servait également de matelas/couverture une fois le campement déployé et, de décoration lorsque l’utilité première n’était plus d’actualité. Il est certain que le côté spartiate du plaid plié sur un sol froid pour ensuite se couvrir comme si nous étions dans un sac de couchage en laine, n’est pas des plus plaisants cependant cela peut avoir son charme même si nous préférerons la version je me roule dedans sur mon canapé !

plaid-2

Depuis, ces temps éloignés, le plaid a bien changé. A l’époque en laine il mesurait au moins cinq mètres avec un motif de tartan, similaire à celui des kilts écossais. Aujourd’hui, il s’offre à nous dans des tailles multiples, avec des motifs, des couleurs et dans des matières variées et, est synonyme de cocooning et de douceur. Bien loin de l’idée que nous pourrions nous faire d’un highlander bravant le vent et le froid au milieu des marais. Et pourtant, l’aventurier sommeil peut être en nous !

Imaginez-vous, vous battant pour avancer avec votre plaid en baby alpaca, en Yangir, cachemire ou Cashgora beige ou ivoire, marchant sur la pointe des pieds pour ne pas le salir. Je ris en imaginant cette image ridicule. En revanche, je me languis de toucher ces matières qui vous transportent par leur raffinement, leurs teintes naturelles et, le velouté qui se dégage aux bouts de nos doigts ou sur la paume de nos mains quand nous les caressons. Je m’imagine alors m’enfouissant sous le mien pour dévorer mon livre du moment ou regarder une série « scotchante ». Il est peut être temps de laisser entrer la douceur dans votre salon.

SDA

*************************************************

Quelques marques qui nous font craquer :

Silkeborg

Oyuna

Brun de Vian-Tiran

*************************************************

Tags:
No Comments

Post A Comment